5 raisons pour faire de l’agrotourisme

Août 2, 2021

Durant la dernière année, la pandémie et la fermeture des frontières ont contraint les Québécois à partir à la découverte de leur propre territoire. Et ravi de leurs expériences, 76% d’entre eux désirent en découvrir davantage. Des visites de fermes présentent un puissant vecteur de découverte de ces régions et de connexion avec nos aliments. Alors voici 5 raisons pourquoi s’initier à une visite à la ferme :  

1. Découvrir d’où proviennent vos aliments

Dans un monde où nous misons sur l’efficacité et la commodité, il arrive fréquemment que nous soyons déconnectés de l’origine de nos aliments. Cette déconnexion mène à un manque d’appréciation de notre nourriture, un laissez-faire face aux conséquences environnementales de nos chaînes alimentaires et tout simplement une ignorance alimentaire. Mais cette déconnexion peut se transformer en reconnexion avec une simple visite à la ferme. À travers une visite de ferme, nous avons l’opportunité de découvrir nos aliments quotidiens sur le territoire même où ils sont produits. Et nous voilà alors des mangeurs plus conscients et plus curieux!

2. Associer des visages à vos aliments locaux

Nous ne devons pas retourner si loin dans le passé pour constater une chaîne alimentaire beaucoup plus transparente, remplie de visages, d’histoires et de relations. Contrairement à cette réalité distante d’il y a près de 50 ans, aujourd’hui cette chaîne parcours des milliers de kilomètres de distance et est plus opaque que jamais. Nous achetons notre nourriture dans l’obscurité de ce qui se cache derrière. Nous ne nous questionnons pas sur l’origine de notre nourriture et encore moins sur le qui et le comment. Il ne serait pas fou de dire que plusieurs enfants aujourd’hui pensent que leurs carottes poussent au IGA. Heureusement, en ville, nous avons la joie des marchés publics et, lorsque nous nous échappons à la campagne, nous avons la possibilité de faire des visites de ferme. En vous rendant chez vos producteurs québécois, vous associez maintenant un visage à vos aliments et vos achats se remplissent de sens et de couleurs locales.

3. Se ressourcer en nature

Tout comme la déconnexion face à nos aliments, nous souffrons aussi d’une déconnexion plus générale, soit celle face à la nature. Nos jours se transforment en semaines et nos semaines en années sans que l’on ne se laisse le temps d’apprécier la nature nous entourant. Cette tâche est d’autant plus difficile pour les citadins parmi nous. Voilà pourquoi il est d’une nécessité que nous prenons tous du temps pour se ressourcer en nature. Que ce soit lors d’une randonnée, d’une sortie en kayak ou en vélo ou même d’une visite de ferme. À la ferme, nous retissons le lien avec notre territoire que ce soit consciemment ou pas.

4. S’initier au locavorisme

En octobre dernier, un sondage auprès de 10 266 Canadiens a démontré que malgré le fait que 80% se disent prêt à payer davantage pour des aliments locaux, seulement 1 personne sur 4 fait un effort conscient pour les rechercher durant leur épicerie. Nos intentions y sont, mais nos actions traînent. Cela dit, lors d’une visite à la ferme, lorsqu’on a passé quelques heures submergées dans notre écosystème alimentaire locale, il devient fort probable que nous soyons plus prédisposés à vouloir contribuer à la vitalité de notre territoire en rapportant quelques souvenirs gourmands à la maison. Non seulement ça, mais il est démontré que l’impact de l’expérience agrotouristique perdure lors du retour au quotidien et que la consommation locale se voit normalement accrue.

5. Passer des moments de qualité en famille ou entre amis  

Finalement et non le moindre, une visite à la ferme représente une activité familiale idéale! On laisse les soucis à la maison et on part en campagne pour vivre une expérience enrichissante et divertissante. Vos enfants se souviendrons de leurs découvertes lors de leur visite à la ferme pour des mois voire des années à venir.  

Si vous souhaitez visiter des fermes en toute simplicité, explorez nos excursions ICI